Réconciliation et les Archives provinciales de la Saskatchewan

Faux soleil au-dessus des Archives provinciales de la Saskatchewan

En réponse à l’appel à l’action no 77, l’un des 94 appels à l’action lancés par la Commission de vérité et réconciliation en 2015, les Archives provinciales de la Saskatchewan (PAS) s’engagent à collaborer avec le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR). Les PAS ont relevé et recueilli des copies de tous les documents relatifs à l’histoire et aux séquelles du système des pensionnats indiens et les ont fournies au CNVR. Les Archives continuent à trouver et à partager des copies de documents nouvellement acquis ou découverts.

De plus, dans un esprit de réconciliation, les PAS poursuivent leur collaboration avec les personnes et les organismes qui participent à la recherche et au partage de l’histoire autochtone et des séquelles des pensionnats autochtones, en :

* Facilitant la recherche menée par les personnes et les collectivités, y compris en les aiguillant vers le CNVR ou d’autres institutions si les PAS n’ont pas les dossiers connexes souhaités;

* Appuyant les centaines d’heures de formation et de perfectionnement professionnel en matière de réconciliation et d’inclusivité offertes au personnel des Archives provinciales de la Saskatchewan;

* Soutenant les associations archivistiques régionales et nationales dans leur travail d’élaboration des cadres de réconciliation;

* Appuyant le travail des initiatives de réconciliation à l’échelle locale, provinciale et pancanadienne.

Le cadre de réconciliation : Le groupe de travail sur la réponse au rapport de la Commission de vérité et réconciliation (2022).

Les Archives provinciales de la Saskatchewan utilisent Le cadre de réconciliation : Le groupe de travail sur la réponse au rapport de la Commission de vérité et réconciliation (2022) pour guider ses travaux en matière de réconciliation. Ce cadre a été créé en réponse à l’appel à l’action 70 du rapport de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada; il a été mené par le Comité directeur sur les archives canadiennes (CDAC) et élaboré par une équipe d’archivistes non autochtones et de professionnels du patrimoine des Premières Nations, des Inuits et des Métis de tout le Canada. Le cadre de réconciliation présenté dans ce rapport est le fruit de cinq années de recherche, d’établissement de relations et d’élaboration de contenu en collaboration; il comprend la contribution des archives et des communautés autochtones et reflète les conversations actuelles concernant la réconciliation.